Vaccin contre la Dengue

Vaccin contre la DengueLa Dengue, ou « grippe tropicale » qui s’observe surtout chez les enfant, est présente dans les zones tropicales et subtropicales du monde entier causant la mort de plus de 21000 personnes par an. Il y aurait 50 millions de cas de dengue par an dans le monde.

Mais qu’est que la dengue?

La dengue est une arbovirose: c’est-à-dire une maladie qui se transmet à l’homme par la piqure d’un moustique (le moustique Aedes aegypti) lui-même infecté par un ou plusieurs virus de la dengue.

Le virus de la dengue se décline en 4 variantes, appelées « sérotypes » (Type I, I III et IV)

Il existe 3 états de la maladie:

La dengue dite « classique »: elle se présente par l’apparition au bout de 2 à 7 jours d’une forte fièvre souvent accompagnée de maux de tête, de douleurs musculaires et articulaires, d’une éruption cutanée ressemblant à celle de la rougeole, de nausées, de vomissements. Ces symptômes diminuent puis s’intensifie au bout de 3 à 4 jours avant de disparaitre une semaine plus tard.

La dengue dite « hémorragique »: dans ce cas; une fièvre persistante apparait ainsi que des hémorragies multiples (cérébrales, gastro-intestinales et cutanées). La guérison peut être rapide et sans séquelle. Cette forme de dengue représente 1% de cas.

La dengue « avec syndrome de choc »: chez les enfants de moins de 15ans une défaillance circulatoire s’installe: refroidissement, pouls imperceptible, moiteur de la peau… Si l’enfant n’est pas perfusé, il risque la mort.

Afin de lutter contre cette maladie, des programmes d’élimination du moustiques Aedes aegypti ont été menés mais la dengue ne cesse de gagner du terrain. Une autre solution pour lutter contre cette maladie serait la vaccination, indisponible encore.

Le futur vaccin contre la Dengue sera disponible en 2015.

Les moustiques

Moustiques en voyage

Moustiques en voyage

Les moustiques, famille des insectes, est aujourd’hui le vecteur principal d’agents pathogènes transmissibles à l’homme. Présents sur toute la planète hormis l’antarctique, les moustiques sont une véritable source de nuisance lors de nos voyages aux 4 coins du globe.

Ils transmettent différentes maladies + ou – graves comme la Dengue, le chikungunya, le paludisme, fièvre jaune, fièvre de la vallée du Rift, la fièvre du Nil occidental (West Nile Virus) et encéphalites…

On peut se protéger efficacement de différentes manières à ce fléau :

Protection physique :

  • Porter des vêtements longs à la tombée de la nuit (chaussettes en coton, manches et pantalons longs) et de couleur claire de préférence (les moustiques préfèrent les couleurs foncées)
  • Utilisation de moustiquaires :  On peut également combiner la moustiquaire imprégnée d’insecticides
  • Utilisation de répulsifs anti moustiques :  La catégorie des répulsifs est très variés et leur utilisation n’est pas forcément sans conséquence pour l’homme.
    • le DEET : (N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide) est le plus efficace mais une possible toxicité pour l’homme et surtout la femme enceinte a été démontrée bien que certains jugent infondée cette hypothèse.
    • Les répulsifs naturels à base d’huile d’haricot de soja sont efficaces mais de trop courtes durées.
    • On retrouve la citronnelle mais qui est recommandée uniquement pour l’intérieur de la maison, elle se révèle inefficace et de trop courte durée à l’extérieur.
    •  Bracelet olfactifs anti moustique sont de la même manière inefficace sur la durée.
    • Bracelet électronique sont totalement inopérant, les femmes moustiques étant insensibles aux vibrations.

Alors quels sont les moyens efficaces pour se protéger des moustiques en voyage??

En parcourant plusieurs forums de voyageurs, j’ai recensé quelques astuces intéressantes :

  • Plusieurs traitement cutanés sont disponibles en pharmacie comme le Repel Insect®, le cinq sur cinq®, le Pré -Butix® ou encore le mousticologne®.  Attention ces traitements voient leur efficacité chuté lorsqu’ils sont associés à des crèmes solaires..

On conseille également de ne jamais se pulvériser de l’anti moustique sur le visage mais plutôt de s’en mettre sur les mains puis de l’appliquer au visage . On évite ainsi l’inhalation de ces produits chimiques.

Evitez aussi de parfumer les vêtements , l’odeur sucrée attire les moustiques! Séchez vous rapidement lorsque vous transpirez, cela réduit le nombre de piqures.

  • Les huiles essentielles constituent une bonne alternative pour se protéger tout en restant écologique. J’ai trouvé une composition qui apparemment est d’une bonne efficacité pour les moustiques en voyage :
    • 1/3 eucalyptus citronné
    • 1/3 citronnelle
    • 1/3 géranium bourbon

Qu’en pensez vous? Et vous, avez vous des trucs et astuces pour vous protéger des moustiques en voyage?