Conseils pratiques pour randonner à la Soufrière (Guadeloupe)

La Soufrière en Guadeloupe

La Soufrière en Guadeloupe

Durant votre séjour en Guadeloupe, vous avez surement identifié un lieu incontournable à faire, la Soufrière. Ce célèbre volcan est toujours en activité et se situe sur la partie de Basse Terre. Selon les vulcanologues, ce volcan est actuellement en repos éruptif malgré une dernière preuve d’activité en 1976 conduisant à l’évacuation de tous les habitants de la partie sud de Basse Terre.

Après cette brève description historique de la Soufrière, voici quelques conseils bien avisés pour vous rendre la visite plus agréable.

Randonnée à la Soufrière

Le point culminant du volcan de la Soufrière se situe à 1467m et son accès est, depuis les éboulements de 2004, un peu plus compliqué. Le paysage est rocheux et a des allures de paysages lunaires. On ne retrouve pas de cratère à proprement parlé mais uniquement des brèches laissant passer des vapeurs sulfureuses. L’odeur dominante est le souffre ce qui explique le nom du volcan Guadeloupéen.

Sommet de la Soufrière

Sommet de la Soufrière

Conseils pour les randonneurs de la Soufrière

Cette ascension nécessite bien 4-5 heures aller / retour pour une distance de 7km avec un dénivelé de 500mètres. Le départ se fait à partir du parking des Bains Jaunes suite aux éboulements de 2004 qui interdit l’accès en voiture au parking de la Savane à Mulets.

Parking Savane à Mulet Soufrière

Parking Savane à Mulet Soufrière

La randonnée de la Soufrière vous permettra d’avoir un point de vue culminant et à 360° sur la Guadeloupe et les îles environnantes ! Le mieux est de commencer l’ascension tôt le matin vers 7H30 (vers 10H du matin, le nombre de touristes est beaucoup plus important..) et uniquement en cas de beau temps. Si vous avez prévus de vous y rendre un jour de pluie il faut mieux annuler, la visibilité sera quasi inexistante et du coup l’intérêt sera moindre. Les conditions météo et de visibilité au sommet sont en général meilleures le matin que l’après midi selon les habitants.

A votre retour de randonnée, vous pouvez tester les bains de source pour un moment de relaxation après tous ces efforts. Après l’effort, le réconfort !

Que prévoir pour la Soufrière

Il faut impérativement prendre des bouteilles d’eau 1- 2 litres par personne est suffisant, car il fait très chaud pendant l’ascension. Il faut prévoir également des équipements pour vous protéger du soleil (crème solaire, casquette..),  un coupe vent et surtout des bonnes chaussures de randonnée. On croise toujours quelques touristes en tongs et nus pieds pour cette randonnée qui sont obligés de rebrousser chemin sur les 200 derniers mètres très pentus, glissants et rocailleux.

Le niveau de la randonnée est facile sur la majorité du parcours. Cependant le dernier tronçon est plus difficile avec beaucoup de rochers glissants et une pente plus accentuée. On utilise d’ailleurs beaucoup les mains pour s’aider à franchir les obstacles. Pour les non sportifs, on met un peu plus de temps et on monte en toute sécurité.

Au sommet vous aurez le bonheur d’avoir une vue imprenable sur les Saintes, La Dominique, Marie Galante… Vous trouverez également un abri et une pancarte affichant « La Découverte 1467 mètres ».

De mon voyage en Guadeloupe, j’en garde un bon souvenir pour la partie sportive et au final avoir un de meilleurs spots de vues de toute l’ile. Vous avez le choix également avec d’autres randonnées en Guadeloupe pour occuper pleinement votre séjour.

Vue du sommet de la Soufrière

Vue du sommet de la Soufrière

Publicités

À propos Chrissand
On est un couple de voyageurs des 4 coins du monde qui vous proposent tous nos bons plans et conseils pratiques pour voyager en toute tranquilité.

2 Responses to Conseils pratiques pour randonner à la Soufrière (Guadeloupe)

  1. Ça a l’air d’être une belle randonnée même si le niveau semble assez facile. As-tu fait des randonnées plus difficiles en Guadeloupe et/ou des treks de plusieurs jours ?

    • Chrissand says:

      C’est vrai que la randonnée n’est pas si difficile que ça. Mais ça reste un incontournable en Guadeloupe.

      En Guadeloupe je n’ai pas eu l’occasion de faire de trek sur plusieurs jours et les autres randonnées (3 cornes, lézarde..) sont relativement faciles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :